Feuilles de ginseng BIO

A la découverte du ginsénoside Re, phyto-nutriment concentré à 80% dans les feuilles de ginseng !

Carte d'identité

Si depuis la nuit des temps, c’est la racine de panax ginseng CA Meyer qui est réputée pour ses bienfaits, la recherche menée par notre laboratoire Jardins d'Occitanie a permis de découvrir que les parties aériennes de la plante présentent elles aussi des effets bénéfiques notables.

Grâce aux ginsénosides « Re » qu’elles contiennent, les feuilles de ginseng jouent un rôle neuroprotecteur et agissent notamment sur les capacités mémorielles et de concentration.

Molécule d'intérêt

Les effets sur la mémoire et la concentration sont attribués au ginsénoside Re qui a un effet direct sur le système nerveux central et sur les neurocytes. Sa bioactivité a été étudiée par rapport aux maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer.

Le ginsénoside Re diminue la déposition de Beta amyloïdes, des peptides qui caractérisent cette dernière. Il améliore les symptômes de cette pathologie en impactant la balance métabolique des acides aminés spécifiques.

Le ginsénoside Re inhibe entre autre BACE1, qui est une enzyme générant les bêta-amyloïdes, à travers l’activation du facteur de transcription PPAR- γ qui réduit par conséquent la génération d’Aβ.

Ce ginsénoside présente donc des effets neuroprotecteurs en réduisant l’activité d’enzymes générant un phénomène de neuro-dégénération.

Présent dans les produits