Coquelicot BIO

Gentil coquelicot, fleur sauvage aux pétales de soie, est aussi appelé « l’opium inoffensif du peuple » !

Producteurs Français

Carte d'identité

Nom botanique : Papaver rhoeas, de son nom latin, appartient à la famille des Papaveraceae.
Autres noms : Pavot des champs, pavot sauvage, pavot des moissons, pavot-coq ou pavot rouge. Ne pas confondre le coquelicot avec son cousin, le pavot somnifère, dont on extrait la morphine !
Origine : La plante est sans doute originaire de Mésopotamie. Il y a de cela plusieurs millénaires, elle aurait progressé vers l’Europe occidentale et l’Asie au même rythme que la culture des céréales et plus particulièrement celle du blé. Elle est souvent importée de l'Europe de l'Est & du Maghreb.
Origine du nom : D'abord écrit « coquelicoq » en 1545, son nom est une variante de l'ancien français « coquerico », désignant le coq par son cri. On a ensuite fait le parallèle entre la crête du coq et la fleur rouge de la plante légèrement inclinée.
 

Histoire

Plante devenue le symbole éloquent du souvenir, le coquelicot est depuis longtemps associé aux armées combattant en Europe. Pendant la première guerre mondiale, les bombardements d’artilleries intensifs bouleversèrent le paysage mêlant de la chaux aux sols crayeux. Les coquelicots s’y épanouirent parfaitement et furent flamboyés d’un rouge sang les terrains bombardés.
Le coquelicot, par sa couleur écarlate, symbolise aussi une des trois couleurs du drapeau français (avec le bleuet bleu et la marguerite blanche).

Le saviez-vous ? Les égyptiens disposaient des pétales dans les tombeaux pour assurer au défunt un « doux sommeil ». Morphée, le dieu grec des songes, recevait, en offrande des couronnes de coquelicots.
 

Anatomie

Le coquelicot est une plante annuelle herbacée, rarement bisannuelle, à tiges dressées à suc laiteux, hérissée de poils. Les boutons floraux sont penchés vers le bas avant la floraison et les fleurs sont froissées dans le bouton avant l'éclosion.
Les pétales contiennent des tanins qui lui donnent sa couleur rouge.

Elles comptent deux sépales libres en forme de coupe, qui tombent dès l'éclosion de la fleur et quatre grands pétales veloutés ornent des étamines noir bleuté (qui émettent des ultraviolets très appréciés des abeilles). En son centre trône la capsule - le fruit - sphérique presque obovale (ovale renversé) de 1 à 2 cm de long, d’où s’échappent de nombreuses graines, prêtes à coloniser de nouvelles contrées !

Actifs végétaux : Divers alcaloïdes isoquinoléiques au sein desquels la molécule majoritaire est une tétrahydrobenzazépine : la rhoéadine.

Molécule d'intérêt

Le sommeil serein grâce à la rhoeadine !

Comme tous les pavots, le coquelicot a des effets narcotiques dus aux alcaloïdes qu’il contient, et plus précisément à la rhoeadine. C’est une plante sédative, sans accoutumance.
Le coquelicot est connu depuis toujours pour procurer un sommeil serein et pour diminuer l’anxiété, la nervosité.
 

La Rhoéadine

Le coquelicot est composé de molécules d’intérêt qui font partie de la famille des alcaloïdes isoquinoléiques comme la rhoéadine.

Plusieurs études ont démontré une régulation du système GABAergique (neurotransmetteur naturel), similaire à l’action de certains médicaments anxiolytiques (benzodiazépine-like), qui inhibe l’excitation cellulaire et induit le sommeil.

Contre-indications

La prise de coquelicot (en complément alimentaire) est contre-indiquée chez l’enfant, la femme enceinte et allaitante. 

Il est prudent de ne pas combiner le coquelicot avec des somnifères et d'une manière générale, avec tous les médicaments favorisant le sommeil.
Il convient de ne pas utiliser le coquelicot avec d'autres plantes sédatives.

Notre conseil phyto

Notre produit naturel « Opia’nuit BIO » est titré à 1,5mg d'alcaloïdes isoquinoléiques, juste dose pour une efficacité parfaite. Il ne contient pas de mélatonine pouvant entrainer des effets secondaires désagréables (somnolence, cauchemars, irritabilité, vertiges, etc). Il n'y a pas d'interactions possibles avec d'autres médicaments (sauf ceux favorisant le sommeil). 
Nous vous recommandons de prendre 1 gélule lors du repas, puis 1 à 2 gélule(s) avant le coucher. 

En complément, voici nos idées d'association :
* après le repas du soir : une tasse d’infusion « PURE Détente » qui contient de la matricaire, de la verveine, du coquelicot et du bleuet – idéal pour favoriser la relaxation.
* le matin : notre ginseng blanc pour vous aider à lutter contre le stress et la fatigue, retrouver votre vitalité !

N'hésitez pas à nous appeler si vous souhaitez un accompagnement personnalisé sur le choix de vos produits ou par mail contact@jardins-occitanie.fr

Nos secrets de culture

Nos coquelicots sont cultivés sur notre exploitation agricole de Seysses (31),
sous le cahier des charges de l'Agriculture Biologique française. Nous sommes l'un des seuls producteurs BIO en France. 
Yohan, notre responsable de production, vous livre ses petits secrets de culture :

*Le coquelicot préfère les terrains fraîchement remués : les champs cultivés surtout de céréales d'hiver, mais aussi de printemps. Il apprécie les sols frais, bien pourvus en eau, limoneux à argileux et contenant du calcaire et des éléments nutritifs.
*Une exposition ensoleillée lui est nécessaire ainsi qu'une ambiance pas trop humide pour ne pas voir l'oïdium se développer sur son feuillage.
*D'une hauteur d'environ 40 cm, avec des fleurs d'une écarlate vive, chaque plante produit en moyenne 17 000 graines.
*Les grandes fleurs solitaires fleurissent de mai à septembre.
*Une fois cueillis, les coquelicots se fanent très vite… Voici une petite astuce pour profiter plus longtemps de ces jolies fleurs : dès la cueillette si possible, brûlez vivement l’extrémité coupée de la tige, de manière à faire coaguler le suc.

Présent dans les produits